Tout le monde n’a pas suivi une formation pour apprendre à travailler ensemble. Et pourtant, les plus petites entreprises nous le démontrent chaque jour, la collaboration au travail permet de dépasser les capacités d’un seul individu. Zoom sur les astuces que les managers doivent connaître pour améliorer la coopération entre les acteurs de l’entreprise. 

Travailler ensemble brainstorming MIND TEST

 

1/ Expliquer les objectifs de l’entreprise…

Il faut communiquer, redire, réexpliquer les objectifs de l’entreprise à vos collaborateurs ! C’est essentiel pour les impliquer dans le développement de l’entreprise. Le but est de créer un sentiment d’unité pour favoriser la coopération entre tous les membres de votre organisation. Présenter la vision à long terme, et pourquoi pas les difficultés qui vont être rencontrées feront germer des idées dans l’esprit de vos collaborateurs.

2/ … et permettre à chacun de donner ses idées !

Nous sommes tous créatifs, nous pouvons tous avoir une bonne idée ! Cela ne dépend ni du nombre d’années d’étude ni du statut hiérarchique au sein de l’organisation. N’accordez donc pas trop d’importance à la position hiérarchique d’un collaborateur, c’est son intention d’aider l’entreprise qui compte. Soyez abordable, permettez à chacun d’exprimer des idées qui peuvent faire avancer l’entreprise.

3/ Instaurer un rituel de réunion

On entend beaucoup de chose à propos de cet instant de rassemblement entre collègues. Et pour cause, une réunion mal organisée, sans objectifs clairs et de laquelle il ne ressort rien de concret, est une perte de temps pour tous les participants. En revanche, fixer un rendez-vous de courte durée au début de chaque semaine peut se révéler bénéfique. Il peut servir à rappeler les objectifs, constater les évolutions et les blocages sur certaines tâches… Mais il sert surtout à réunir toute l’équipe pour créer du lien entre les collaborateurs.

4/ Travailler ensemble… jouer ensemble

Évident mais souvent oublié : mieux se connaitre, c’est forcément mieux travailler ensemble ! Organisez des moments au cours desquels chacun pourra apprendre à se connaitre. Les activités de groupes et les jeux en équipe, permettront à vos collaborateurs de briser la glace en échangeant entre eux.

Si les séminaires sont propices aux activités de team building, vous pouvez également favoriser ces rencontres et échanges au sein même du bureau : un jeu de fléchette, une table de ping-pong (mais tout le monde n’a pas la place !) ou un simple espace détente. Attention ! Choisissez quelque chose qui reflète l’esprit de l’entreprise et les envies de chacun. Vous adorez peut-être le billard, mais vos collaborateurs n’en verront pas l’utilité et y verront surtout une dépense inutile. 

Travailler ensemble brainstorming MIND TEST

Crédits : Holidog / Julien Taesch / Kollori.com

5/Organiser une sortie hors-entreprise

La session de team building est parfois menée directement au sein de l’entreprise. Si cette activité n’a pas été l’occasion de se voir hors du contexte du travail, il est essentiel d’organiser une véritable sortie où le travail ne sera pas la discussion centrale. Un repas de fin d’année ou un verre dans un bar peuvent permettre de mieux connaître ses collaborateurs, de rebooster la motivation et d’instaurer une ambiance plus propice à la collaboration.

6/ Organiser des mini-formations internes

Dans certains secteurs les règles et les techniques évoluent assez vite. Grâce à sa veille, un membre du groupe peut ainsi animer des minis-formations à destination de ses collègues. Ainsi, vous ferez d’une pierre deux coups : vous formez vos collaborateurs et vous leur permettez d’échanger entre eux.

 

Favoriser la collaboration dans votre entreprise est un travail de longue haleine et fera certainement intervenir plusieurs des solutions énoncées ici. Si le ROI n’est pas directement visible sur votre CA, le jeu en vaut la chandelle : plus de coopération entre vos collaborateurs fera germer de nouvelles idées, résoudra certainement des problèmes, et à terme, développera la performance de votre entreprise… et donc son Chiffres d’Affaires !

 

Partage(s)